Les étapes pour trouver votre médecin traitant

Chaque assuré social de plus de 16 ans est tenu de choisir un médecin traitant qui assurera son suivi médical dans le cadre de la prise en charge coordonnée des soins. Si vous n’avez pas de médecin traitant, vous ne serez pas en mesure de respecter le cours des soins et vous serez donc moins bien remboursé par la sécurité sociale. Certaines consultations sont moins bien ou pas du tout remboursées en cas de non consultation préalable du médecin traitant. En plus de fournir les soins habituels, il gère le dossier médical du patient. Trouvez toutes les informations sur : https://medecin.alois.fr/ De même, selon le besoin, c’est lui et lui seul qui réfère le patient à un autre médecin, spécialiste ou plus compétent dans un domaine ou un problème spécifique.

Comment et pourquoi valider votre médecin

Vous avez choisi votre médecin traitant. Avec lui, vous serez en mesure de mieux gérer les différentes interventions des professionnels de la santé dans votre parcours de santé. De plus, le respect de ce système vous permettra de mieux couvrir vos dépenses grâce à la sécurité sociale. Si vous avez 16 ans ou plus, tout assuré social doit avoir choisi un médecin traitant et l’avoir déclaré, avec son consentement, à sa caisse d’assurance maladie. Il est votre premier contact en cas de maladie et, si nécessaire, il coordonne les soins entre les différents médecins spécialistes. Trouvez en urgence un médecin de garde vers Lyon En cas de maladie de longue durée, c’est lui qui élabore le protocole de prise en charge de ses patients avec une couverture à 100% par la sécurité sociale.  Pour toutes les affections de la vie quotidienne, le fait de ne pas avoir déclaré un médecin traitant entraîne un remboursement moins bon; cependant, le choix d’un médecin traitant n’est pas obligatoire et comme les moins de 16 ans n’ont pas de déclaration à faire, ils peuvent consulter n’importe quel professionnel. Les membres (plus de 16 ans) du même ménage sont libres de choisir et peuvent chacun déclarer leur propre médecin. Toutefois, les mineurs de 16 et 17 ans doivent obtenir le consentement de l’un de leurs parents ou, dans le cas de parents séparés, du parent responsable de l’autorité parentale pour la nomination de leur médecin.

Le remboursement par l’assurance maladie

La seule façon de changer officiellement le médecin traitant et d’être remboursé correctement par l’organisme d’assurance maladie est de remplir avec le nouveau médecin traitant sélectionné un formulaire de déclaration de médecin traitant et de l’envoyer rapidement à votre sécurité sociale. Une fois cette déclaration enregistrée auprès de l’organisation, elle annule le précédent médecin référent … Il peut y avoir plusieurs raisons de vouloir changer de médecin … Soit vous n’êtes pas d’accord avec les soins proposés, soit vous avez déménagé, soit votre médecin a déménagé, ou il a arrêté son activité ou changé sa spécialité. Ce qui est sûr et rassurant, c’est que vous n’êtes pas obligé d’informer votre médecin précédent du changement que vous allez ou avez fait. Une fois que vous avez choisi votre nouveau médecin traitant et rempli le formulaire le déclarant comme votre nouveau médecin traitant, il vous appartient de l’envoyer le plus rapidement possible à votre caisse d’assurance maladie, comme la sécurité sociale, afin d’éviter tout retard dans le remboursement de vos frais médicaux. Une fois que cette déclaration a été enregistrée par votre organisation, vous n’avez plus rien à faire, tout est alors fait comme avant, automatiquement. Vous n’avez pas à fournir de preuve, sauf pour remplir une nouvelle déclaration avec le nouveau médecin référent choisi. Sachez-le, votre ancien médecin traitant et référent ne sera pas informé de ce changement. automatiquement. Vous n’avez pas à fournir de preuve, sauf pour remplir une nouvelle déclaration avec le nouveau médecin référent choisi. Sachez-le, votre ancien médecin traitant et référent ne sera pas informé de ce changement. automatiquement. Vous n’avez pas à fournir de preuve, sauf pour remplir une nouvelle déclaration avec le nouveau médecin référent choisi. Sachez-le, votre ancien médecin traitant et référent ne sera pas informé de ce changement.